Le caviar est un plat prestigieux très recherché. Mais ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est qu’il s’agit d’œufs de poisson. Mais ce ne sont pas les œufs de n’importe quels poissons. En effet, le caviar est fait avec des œufs d’esturgeon légèrement salés. On dénombre quatre types de caviar en fonction des espèces d’esturgeons : le caviar almas, béluga, osciètre et sévruga.

Pour récolter du caviar, les pêcheurs doivent donc s’assurer de capturer des esturgeons qui portent des œufs. Ces esturgeons seront ensuite tués pour récoltés lesdits œufs. Notons que la pratique est très lucrative, ce qui a par conséquent motivé les pêcheurs à procédé à une surpêche des esturgeons. Il a donc fallu mettre en place des réglementations très strictes pour s’assurer que les espèces, désormais en voie de disparition, ne soient pas entièrement décimées.

Pour remédier au problème, notons que certains entrepreneurs se sont lancés dans la pisciculture et la « production de caviar dans des environnements contrôlés. Une solution innovante et avantageuse à tous points de vue. Cela permet non seulement de faire baisser les prix quelque peu, mais surtout de protéger la population sauvage d’esturgeons qui risquerait autrement de disparaître à tout jamais.